Temple-arts-martiaux.fr » Le Style de vie » Changement de nom après le divorce : quelles conséquences sur vos enfants ?

Changement de nom après le divorce : quelles conséquences sur vos enfants ?

Conventionnellement, après l’établissement des liens sacrés du mariage, l’épouse prend automatiquement le nom de son mari. Ceci est moins fréquent de nos jours, et n’est plus une chose obligatoire. Même si cela reste facultatif, ce fait n’est pas aussi rare qu’on le croit. Mais si par malheur vous décidez de vous séparer de votre partenaire, vous avez la possibilité de récupérer votre nom de jeune fille. Dans ce cas, si le juge ou votre mari vous donne son accord; vous pouvez toutefois le garder. Cette situation est très rare et beaucoup de femmes choisissent de reprendre leur nom de naissance. Quelle est la procédure à suivre pour arriver à cette fin ? Nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir !

La procédure de changement de nom après le divorce

D’après le code civil, et une fois le divorce prononcé; chacun des deux époux perd systématiquement le droit d’utiliser le nom de son ex-conjoint.. En effet, le divorce met un terme radical aux liens du mariage et vous serez donc obligé d’abandonner le nom de votre conjoint, pour reprendre votre nom de famille. L’abandon de ce nom nécessite de suivre certaines procédures administratives afin de régler votre situation. Voici comment se déroule habituellement le changement de nom d’usage.

  • premièrement, vous êtes obligé de refaire tous vos papiers d’identité. À commencer par votre permis de conduire et votre passeport, en vous rendant à la préfecture pour le faire,
  • si vous changez de nom; vous devrez actualiser vos contrats bancaires, contrat de travail au sein de votre entreprise et votre contrat énergétique chez EDF,
  • mettez au courant toutes les administrations qui sont en relation avec vous, comme les compagnies d’assurance, la caisse des services et celle des assurances,
  • pour effectuer ce changement vous serez tenu de fournir un dossier complet auprès de tous ces organismes.

Si je change mon nom qu’en est-il pour mes enfants ?

Avant de répondre à la question, il faut savoir que le changement de nom se fait suite à une demande. Vous devrez effectivement écrire une lettre que vous allez présenter aux différentes entreprises et administrations. Celle ci doit contenir votre nouveau nom et vos nouvelles coordonnées bancaires ainsi que le jugement de divorce.

Donc le divorce vous oblige à ne plus porter le nom de votre mari et à reprendre celui de votre naissance.. Mais que deviennent les enfants dans toute cette histoire ? Et bien;sachez qu’ils ne seront pas affectés par ce changement, sauf par la présentation d’une requête dûment justifiée.

Faites appel à un professionnel du droit de la famille

Il est préférable de ne pas garder des doutes ou d’utiliser Internet comme seule source d’informations. En effet, les données partagées sont souvent erronées et elles peuvent vous induire en erreur. Que ce soit pour la gestion des biens immobiliers, la garde des enfants ou le changement de nom après un divorce, il est conseillé d’opter pour les services d’un avocat Paris.

  • Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas un seul divorce, car il y a souvent une raison qui pousse les couples à mettre un terme à leur union.
  • L’avocat peut vous recommander un divorce pour faute qui est toujours d’actualité aux yeux de la loi.
  • Il y a également depuis le 1er Janvier 2017, le consentement mutuel qui permet de divorcer devant un notaire et non un juge.
  • Le divorce pour une altération du lien conjugal est également au rendez-vous.
  • Un avocat vous accompagne aussi pour l’acceptation du principe de la rupture du mariage.

Vous ne devez donc pas prendre un avocat généraliste puisqu’il y a des spécificités très importantes. Un expert dans le droit des familles aura les compétences pour vous guider et vous aider à choisir la meilleure voie. Il suffit parfois d’une mauvaise appréciation pour qu’une erreur soit préjudiciable pour votre quotidien et celui de vos enfants.

Les autres articles du temple :